calimera: (Reading girl)
[personal profile] calimera
Titre : Simple Little Touches.
Fandom : Les chansons du Séraphin.
Disclaimer : Toby, Malchiah et cie ne m'appartiennent pas.
Couple(s)/Personnage(s) : Malchiah et Toby O'Dare.

Cela avait commencé de façon subtile, modeste. Une main bienveillante posée sur son bras, ou bien sur son épaule pour le soutenir ou le guider. Quelques mots d'affection, « Bien-aimé », « Beau jeune homme », « Mon Toby ».

Puis, au fil des semaines, des mois, les choses avaient progressivement changé. Toby supposait que c'était naturel. À force de fréquenter, presque quotidiennement sinon régulièrement, la même personne, forcément, des liens se forgeaient, et un certain sentiment de familiarité s'installait. Lorsque l'on devient à l'aise avec quelqu'un, il devenait aisé de se montrer tactile. Toby se souvenait des premiers jours avec Liona, à quel point il s'était senti maladroit, au point de ne pas oser la toucher, lorsque ses sourires étaient encore timides. À présent, Toby ne laissait pas passer une journée, en compagnie de Liona, sans la prendre dans ses bras ou l'embrasser tendrement sur la joue, le front ou les lèvres.

Ainsi, il ne devait pas être étonnant, qu'à force de coutoyer Malchiah, celui-ci se montrait plus tactile et affectueux envers son protégé. Bien-sûr, Malchiah l'avait toujours traité avec tendresse et patience, tant dans ses paroles que dans ses gestes. Cela ne devrait donc pas étonner Toby.

Pourtant, il était souvent surpris par les gestes d'affection qu'avait Malchiah à son égard. Pas que cela l'étonnait venant de Malchiah – il était un ange après tout, un esprit, une force divine débordant d'amour et de sagesse – mais parce, avec son enfance malheureuse, ces années difficiles avec une mère alcoolique, et ces dix ans passés en solitaire, dénué de tout contact, Toby avait perdu l'habitude de recevoir des marques d'affection. Souvent, elles venaient de lui, pour sa famille aujourd'hui disparue, pour Liona, pour leur fils. Et il n'en avait reçu que très peu en retour, depuis l'arrestation de son père et l'alcoolisme de sa mère. Pendant longtemps, cela n'avait pas dérangé Toby. Cela faisait si longtemps qu'il avait oublié ces sensations.

Malchiah lui avait – inconsciemment ou volontairement, Toby l'ignorait – montré à quel point cela lui manquait.

Un tendre baiser sur le front, un serrement affectueux sur sa main, une chaleureuse étreinte, une main furtive caressant ses cheveux. Le Séraphin n'hésitait plus à témoigner son affection pour son compagnon humain, et cela ne manquait pas de couper le souffle à Toby, surpris de constater à quel point il devenait accro à ces gestes d'affection, et à quel point le contact chaleureux d'une personne de confiance lui manquait.

Il lui faudrait encore un peu de temps pour qu'il se sente suffisamment à l'aise pour retourner au Séraphin son affection, mais en attendant, Toby se contenter d'en profiter, un sourire paisible aux lèvres.


Titre : Gardien.
Fandom : Les chansons du Séraphin.
Disclaimer : La saga ne m'appartient pas.
Couple(s)/Personnage(s) : Shemariah et Toby O'Dare.

- Sais-tu qui était présent le jour de ta naissance ?

Toby fronça brièvement les sourcils, surpris par cette question aussi soudaine qu'inattendue. Il ne réfléchit qu'un bref instant.

- Ma mère bien-sûr, le médecin, la sage-femme, des infirmières... Probablement pas mon père. Les pères n'étaient pas admis dans les salles d’accouchement à l'époque, répondit pensivement Toby.

Et je doute qu'il aurait voulu être présent si ça avait été le cas, ajouta-t-il dans son esprit.

Shemariah, qui avait entendu le cours de ses pensées, n'y réagit pas.

- Il y avait moi, aussi, révéla-t-il.

Cela semblait logique, il se demandait même pourquoi il n'y avait pas pensé plus tôt.

- Je suis avec toi depuis le jour de ta venue au monde, reprit-il avec calme.

Toby considéra cette révélation un instant, puis sembla réfléchir à quelque chose.

- Est-ce que tu m'as choisi ?

Shemariah secoua négativement la tête.

- Non. C'est le Créateur qui m'a chargé de toi, ou qui t'a confié à moi si tu préfères.

- Tu étais là le jour où j'ai été conçu ? Et tout ce temps où j'étais dans le ventre de ma mère ?

C'était étrange pour Toby de penser au jour de sa conception, et de cette époque oubliée où il était encore dans le ventre de sa mère. Il avait quelques vagues souvenirs lorsque sa mère attendait son frère et sa sœur. Néanmoins, il était curieux de connaître la réponse.

Shemariah l'observa un moment, pour réfléchir à ce qu'il allait dire ou pour laisser passer un moment de silence, Toby l'ignorait.

- Oui et non. Tu vivais dans le ventre de ta mère alors, tu étais ainsi indirectement sous la protection de son ange gardien. Je ne suis véritablement intervenu qu'à partir du jour de ta naissance, mais je te connais depuis plus longtemps que cela.

Toby fronça des sourcils. Il n'y avait rien de logique dans les dernières paroles de son ange.

- Comment ça ? Comment peux-tu me connaître depuis plus longtemps que mes 28 ans, alors que je n'existait pas avant ?

Shemariah secoua négativement la tête. Il y avait quelque chose de gracieux, et pourtant de tellement simple dans ce geste que cela émerveilla presque Toby.

- Détrompe-toi. Il existe plusieurs milliers d'âmes au Paradis qui attendent des années, voire des décennies, avant de s'incarner dans un corps physique. Le Seigneur m'a confié à toi avant ta venue dans le monde physique, et je t'ai connu dans le monde des esprits. Je savais tout de toi avant même le jour de ta conception.

Toby buvait ses paroles, fasciné et à la fois troublé. Il laissa passer un moment de silence, laissant son esprit interpréter puis enregistrer ces révélations. Il y avait quelque chose de merveilleux et à la fois étrange de savoir qu'il existait déjà avant de naître. Cela lui donnait des réponses comme cela faisait naître de nouvelles questions dans son esprit.

- Il y avait donc aussi les âmes de mon frère, de ma sœur et même de mon fils, avant même ma venue au monde, c'est ça que tu veux dire ?

Shemariah hocha la tête.

- Oui, c'est exactement ce que je veux dire.

- Chaque âme, et même chaque élément de notre vie, est donc déjà prévu d'avance ? tenta Toby.

- Oui, tout a été écrit par le Créateur, opina Shemariah, Lui seul connaît les événements futurs.

Toby réfléchit à cela, il y avait, selon lui, des éléments qui ne correspondaient pas aux révélations de son ange gardien. Il ne put s'empêcher de lui en faire part, cherchant la logique dans leur conversation.

- Mais dans ce cas, il n'existe pas de hasard ? À quoi servent notre vie et notre libre arbitre si tout est déjà écrit ? Et puisque tout est déjà écrit, Dieu ne savait-Il pas d'avance que Sa création allait se rebeller, croquer la pomme, et devenir incontrôlables au point qu'Il a du causer le déluge ?

Shemariah le laissa terminer sa tirade, et baissa sa tête sur le côté tandis qu'il la secouait de gauche à droite.

- Je comprends tes questions et je sais que tu doutes, ce n'est cependant pas ma place de te donner ces réponses que tu désires tant. Tout ce que je peux te dire est que votre vie sur Terre est importante, et que votre libre-arbitre compte beaucoup, c'est pourquoi nous le respectons. Il viendra un temps où tu connaîtras les réponses à tes questions, mais ce jour n'est pas aujourd'hui. Profite du présent et laisse ces questions mystiques au futur.

Toby fit une moue déçue.

- Tu ne peux donc rien me dire de plus ? plaida-t-il. Ne peux-tu donc pas me dire...

Mais Shemariah le coupa, se voulant ferme mais doux à la fois.

- Ce n'est pas ce qui importe à présent. Ce que je cherche à te dire Toby, c'est que tu n'es pas seul. Même dans les moments les plus sombres et les plus désespérés, tu n'es pas seul. Tu ne l'as jamais été et tu ne le seras jamais. Tu n'as pas à craindre de la solitude des Enfants des Anges, je peux te le promettre.

Tu n'es pas seul. Cela formait des mots qui se voulaient à la fois rassurants, réconfortants, comme ils semblaient aussi effrayants.

Pour ce jour, Toby accepta de laisser tomber l'affaire, mais su qu'il viendra un jour où ses doutes et ses questions domineront son esprit et qu'il posera à nouveau ses questions, dans l'espoir d'avoir les réponses.

N/A : Il y a, pour certains éléments de l'histoire, des choses inspirées de ce que j'ai pu lire dans des ouvrages consacrés aux anges et aux personnes ayant rencontré des anges. Selon ce que j'ai lu, l'âme humaine existait déjà dans ce que nous pouvons appeler Paradis ou un royaume des âmes, des années avant la naissance, avant de s'incarner dans un corps physique.

From:
Anonymous( )Anonymous This account has disabled anonymous posting.
OpenID( )OpenID You can comment on this post while signed in with an account from many other sites, once you have confirmed your email address. Sign in using OpenID.
User
Account name:
Password:
If you don't have an account you can create one now.
Subject:
HTML doesn't work in the subject.

Message:

 
Notice: This account is set to log the IP addresses of everyone who comments.
Links will be displayed as unclickable URLs to help prevent spam.

April 2017

S M T W T F S
      1
234 5678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 21st, 2017 06:44 pm
Powered by Dreamwidth Studios